Au nom de l’Amour

Au nom de l’Amour

Les croyants ont toujours été de mauvaise foi. Niant les abus de leur religion, jusqu’à ce que le déni ne soit plus possible. Ainsi, de leur propre chef, ils ont perpétué ce qu’ils dénoncent après tous les autres. Ainsi fonctionne le pouvoir des religieux sur les foules. Le pouvoir se reconstitue, réforme l’insoutenable et les fidèles continuent à se soumettre, à croire au changement.

Mais, comment  changer ce qui est perverti à la racine ? Le pouvoir distille sa pensée unique, vous enjoint au nom de son dieu, à renoncer à votre liberté de conscience. Votre vie ne vous appartient plus. Pourtant, malgré l’histoire, ils se pensent en liberté, oublient les crimes commis au nom de leur croyance. De réforme en réforme, le passé retombe dans l’oubli. Comment le comprendre, si l’on accepte d’ôter le masque de la foi?

Comment a-t-on pu oublier le massacre de tant d’innocents au fil des siècles ? Comment a-t-on pu rendre présentable l’odieux passé, malgré tant de croyances mortifères ? Comment peut-on admettre l’inadmissible et, génération après génération, rester dans un système religieux à ce point morbide ? Comment peut-on justifier tant de haine, au nom de l’Amour ?

Le cercle mortifère est érigé à la perfection et tient en deux phrases : la parole de Dieu est enseignée par l’Église. Et l’Église est voulue par le Christ.

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur mon blog, un avis, une réflexion ou une suggestion…

ou à m’écrire à deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

3 réponses sur « Au nom de l’Amour »

  1. Reblogged this on tangakamanuet a ajouté:
    Le siphon mortifère du mensonge « catholique » (= universel, sens étymologique toujours d’actualité)… « est érigé à la perfection et tient en deux phrases : la parole de dieu est enseignée par l’Église et l’Église est voulue par le Christ. »

    La foule se rassure à bon compte sur son éternité, au prix d’une in-croyable et quasi inimaginable dictature, à la fois mentale, politique et morale : une emprise diabolique sur les êtres humains, appuyée, cautionnée et légitimée par une longue liste de politiques et de chefs d’État véreux !…

    Heureusement, chaque jour maintenant, de nouveaux esprits libres et concernés par l’évolution de l’Humanité, abandonnent ces organisations malfaisantes, ces « escroqueries en bande organisées », ces mafias redoutables qui s’érigent en empire du mal sur l’innocence (au propre et au figuré).

    J'aime

  2. Ce n’est pas l’Amour qui guide l’institution, c’est la volonté de pouvoir absolu sur l’humanité et l’individu en général.
    Ne pas faire de contresens là-dessus.
    Le clergé s’est construit sur l’idée d’empire et de pouvoir absolu.
    Et pas seulement le clergé catho mais l’ensemble des clergés de toutes les religions.

    Il faut replacer ça dans une dimension historique. C’est une logique d’empire, de conquête et d’assujettissement par des monarchies et des clergés au service de monarchies. Ca n’est que ça.

    Dieu et l’Amour de Dieu sont complètement instrumentalisés au service du pouvoir matériel totalitaire d’une poignée d’individus qui se pensent Dieu à la place de Dieu. C’est cela qui est effroyable et inacceptable.

    Mais les gens ont pris conscience de cela. Et veulent en sortir. Il y a une réelle prise de conscience et une rébellion par rapport à ces abus, crimes, dérives. Nous sommes en train de changer progressivement de paradigme, comme quoi, il ne faut jamais désespérer de rien.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s