L’Église : un Mensonge universel

L’Église : un Mensonge universel

« Il n’y a que les catholiques qui soient conséquents. Une seule erreur prouve qu’une Église n’est pas infaillible ; une seule partie faible prouve qu’un livre n’est pas révélé. […] Or, l’étude attentive que je faisais de la Bible me prouvait que ce livre n’était pas plus exempt qu’un autre livre antique de contradictions, d’inadvertances, d’erreurs. Il s’y trouve des fables, des légendes, des traces de composition tout humaine. »

Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse. 

Je n’ai plus la patience – ou la lâcheté ? – de ceux qui se taisent, et n’en pensent peut-être pas moins.

Il m’est devenu radicalement impossible de me faire le complice d’une Église meurtrière et profondément mortifère.

Aussi, non seulement je rejette fermement le mensonge de cet imposteur notoirement immoral, mais je le combattrai avec la véhémence de mes mots.

C’est qu’après des siècles d’abus de pouvoir sur les corps et les consciences, il est urgent de tuer la Bête immonde.

Aussi, par nécessaire fidélité à soi, je préfère la solitude lucide à la compagnie des bonimenteurs, qu’ils soient revêtus de pourpre ou se mettent à leur service, qu’ils agissent de bonne ou de mauvaise foi, par action ou par omission, par soumission ou par choix.

Dans tous les cas, le mensonge n’en est pas moins réel, parfois seulement plus cruel. C’est que, aujourd’hui, il n’est plus possible d’ignorer la longue et effroyable histoire religieuse, moins encore de l’enrober sous de nouveaux attraits vénéneux.

C’est qu’elle sait manier le bâton et la peur la Bête ! C’est qu’elle sait utiliser un langage neuf pour faire oublier ses innombrables persécutions et turpitudes ! C’est qu’elle est capable d’user de la modernité pour abuser encore des plus crédules et vulnérables d’entre nous ! C’est qu’elle sait pratiquer l’omerta, ayant toujours préféré sa réputation à celle de ses victimes !

Qu’il suffise de se souvenir de l’expérience de Milgram pour comprendre combien l’individu est prompt à se soumettre aux ordres d’une autorité fut-elle criminelle !

Mais un crime restera toujours un crime, un joug inhumain un joug inhumain, une Inquisition une Inquisition, un viol un viol, une énième réforme l’aveu déguisé d’une superstition légendaire !

Bref, un faussaire par Vocation restera toujours un faussaire par Vocation !

Que ce soit au nom de Dieu, du Livre, de l’Église, de la curaille ou de Jésus, c’est du pareil au même ! Un même poison ! Une même hérésie ! Des illusions dangereuses indignes de l’être humain ! Non, personne n’a jamais tiré une Vérité d’un simple mythe !

Et sur le chemin escarpé de cette conversion à soi-même – la seule qui soit véritablement authentique –, je sais que je croiserai de temps à autre quelques rares et précieux compagnons de route.

Pascal HUBERT

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur mon blog, un avis, une réflexion ou une suggestion…

ou à m’écrire à deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

2 réponses sur « L’Église : un Mensonge universel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s