Avec Pascal HUBERT et ANNE MARDON : « comment vivre après un effondrement ? »

Avec

Pascal HUBERT & Anne MARDON

« Comment vivre après un effondrement ? »

UNE LEÇON DE VIE, UNE LEÇON D’ESPOIR POUR TOUTES LES PERSONNES ABUSÉES :

Voici un échange à deux voix, tout en vérité. Et les points communs au fond du gouffre sont plus nombreux qu’il ne pourrait y paraître, malgré nos histoires singulières. Pour dire aussi les nécessaires remises en question, la remontée du gouffre vers la Vie longtemps improbable…

*

« Mes souvenirs d’enfance tournent tous autour des mêmes obsessions : le manque d’air car j’étais asthmatique, la terreur que Maman se suicide comme elle l’évoquait régulièrement, et la présence-absence de mon père, comme une chape de plomb, jusqu’à sa mort brutale, l’année de mes douze ans, sous mes yeux. C’était un dimanche de juin et ma sœur, ma grande sœur, avait fait des tartes aux fraises. Je sens encore leur parfum mêlé à celui, entêtant, des lis blancs que Maman avait disposés dans un vase. Je n’avais donc grandi que dans la relation à la mère. Le père était plutôt pour moi une ombre menaçante, ou une image en creux. Les années passant, le manque apparut, en même temps que je commençais à ressentir le besoin de me détacher de Maman pour exister, latitude qu’elle me refusait. J’en éprouvais une immense culpabilité. Pierre-Marie vint d’un seul coup occuper tout le terrain et je me jetai, au sens figuré comme au sens littéral, dans ses bras, comme une assoiffée. Il me tint rapidement lieu de tout. Il prenait à la fois la place du père fantasmé, et celle de la mère, dévorante, obnubilante, tout cet espace vacant, alors qu’il ne savait tenir aucun rôle. Il n’était d’aucun soutien, ne m’aidait pas à me construire, pas même sur le plan spirituel. C’était un système de relations, complexe, subtil, morbide, que je ne connaissais que trop bien et – j’avais vingt-quatre ans – je n’avais pas fait tout ce long travail de démontage qui m’en a depuis libérée. »

Anne MARDON, « Quand l’Église détruit », L’Harmattan, 2019

https://www.editions-harmattan.fr/livre-quand_l_eglise_detruit_anne_mardon-9782343186504-64441.html

*

« J’écris, pour ne pas mourir. Et si possible, pour vivre. Par nécessité vitale. Pour sortir de la fracture dans laquelle je suis tombé, enfant. Une fracture qui s’est faite sans bruit. Une fracture insidieuse. Comme un air toxique et inodore respiré la nuit, dans mon sommeil. Personne n’a rien dit. Sauf mon corps. Je devais faire erreur. Ce que je vis, tout le monde le vit. Tout le monde le vit et le cache. La condition humaine est ainsi faite. Mal faite. Avec cette envie de mourir qui me chevillait au corps, puisque survivre fait si mal. Ces mots ou d’autres, je les ai écrits tant de fois, depuis si longtemps. Ils ne disent jamais assez. Ils restent toujours trop confus, en deçà de ce qu’ils cherchent à signifier. Alors je les reprends, je creuse, je désenfouis. Je tâche encore de remonter à la source, à l’enfance, au passé, à l’air vicié, aux eaux usées. À la blessure originelle. C’est épuisant de perdre ainsi son temps. C’est terrifiant de marcher sans savoir où mène le chemin. »

Pascal HUBERT, « De vous à moi », TheBookEdition

https://www.thebookedition.com/fr/de-vous-a-moi-p-361599.html

POUR ALLER PLUS LOIN :

– Avec Anne Mardon : « De la Jérusalem céleste à la fidélité à soi », https://youtu.be/4l63Js_ehWc

– Anne Mardon, « Quand l’Église détruit », https://www.youtube.com/watch?v=jDWS0UXMAbc

– Anne Mardon, « Silences dans l’Église, par action et par omission », https://www.lenversdudecor.org/Silences-dans-l-Eglise-par-action-et-par-omission-d-Anne.html

– Avec Sophie Ducrey, « Et si on parlait enfin de la vie…? », https://youtu.be/1EDYIoAdIPM

– Livres de Pascal Hubert : https://www.thebookedition.com/fr/25722_pascal-hubert

Si d’autres personnes désirent témoigner à leur tour, rien de plus simple :

Adressez-moi un mail à hubert.pascal7@gmail.com ou deviens.ce.que.tu.es333@laveritesijemens242355175

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur mon blog, un avis, une réflexion ou une suggestion…

ou à m’écrire à deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s