Pascal Hubert : « Une vie à soi exige de poser des choix. » (1/2)

Pascal HUBERT

« Une vie à soi exige de poser des choix. » (1/2)

Aujourd’hui, en quelques mots, je vous dis pourquoi ma chaîne YouTube est silencieuse depuis quelque temps déjà. Parce qu’il importe parfois de dire simplement ce que l’on vit au plus profond de soi…

« Mettre fin à des contraintes intérieures qui entraînent de graves mutilations, devenir soi-même, laisser s’épanouir ce qu’on porte en soi, faire droit à ses aspirations les plus profondes, c’est là une exigence parfaitement légitime. Bien souvent, au long d’une vie et pour de multiples raisons, cette exigence s’étiole ou parle à voix étouffée. Mais quand elle se fait irrépressible, impossible alors de lui résister, quel que soit le gâchis qui peut s’ensuivre sur certains plans. »

« … à force d’oublis, de refus, d’aveuglements, nous parvenons fort bien à nous ménager un havre où nous pensons être en sécurité, à l’abri de la menace. De longues années peuvent s’écouler ainsi sans que nous ayons aucunement conscience de nous être soustraits à ce qui est le lot de notre condition. Mais parfois, il arrive que le havre ne protège plus, et c’est le drame. Tout se passe alors comme si la vie avait à se venger d’avoir été initialement trahie. »

Charles Juliet, « Accueils »

Si vous désirez témoigner sur ma chaîne YouTube (https://miniurl.be/r-45vs), rien de plus simple :

Adressez-moi un mail à hubert.pascal7@gmail.com ou deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur mon blog, un avis, une réflexion ou une suggestion…

ou à m’écrire à deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s