« Convertissez-vous, Revenez à la raison ! »

Avec Pascal HUBERT

« Convertissez-vous, revenez à la raison ! »

« Les hommes se trompent quand ils se croient libres ; cette opinion consiste en cela seul qu’ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. »

Spinoza

Croyant, jusqu’à quand ?

« C’est le croyant qui croit détenir la vérité ‘unique et universelle’. Ce n’est pas l’incroyant. Celui-ci est, au contraire, convaincu que cette vérité est inaccessible à l’homme. »

René Pommier, libre-penseur

Elisabeth Feytit pose parfaitement le problème, en quelques mots seulement : « Toutes les religions (toutes) demandent explicitement la soumission à leurs dogmes. C’est un fait. Qu’elles se présentent comme pacifiques ou non, qu’on se donne la liberté d’en analyser les textes, de les interpréter ou pas, elles sont toutes porteuses de la violence de l’obéissance et du prosélytisme (à un niveau familial, communautaire ou social) nécessaires à leur survie et sans lesquels l’appartenance religieuse n’existerait tout simplement pas. »

Nous sommes de plus en plus nombreux à en être désormais convaincus, en ce compris parmi certains croyants. Grâce ou à cause de tous les scandales que l’on sait, tombés enfin sur la place publique après avoir été soigneusement cachés ou niés par ceux-là mêmes qui auraient dus nous montrer l’exemple. Grâce ou à cause de la fausseté des doctrines démontrée maintes fois par les sciences. Comment expliquer alors qu’il y ait encore tant de fidèles qui peinent à renoncer à leurs croyances, alors qu’ils sont parfois les premiers à avoir subi durement dans leur chair les abus infamants de leur religion ?

Bref, comment expliquer les croyances en un Dieu invisible, et ce besoin de croire en l’irrationnel, malgré tout ce que l’ont sait désormais avec certitude ? À cause des promesses d’éternité, sans doute; à cause de l’insécurité que génère toute remise en question qui, bien que salutaire à terme, pourrait bouleverser dans l’immédiat tout l’édifice d’une vie; mais, peut-être et avant tout, à cause de ce qu’il est convenu d’appeler « la dissonance cognitive » , et ces autres phénomènes périphériques et purement psychiques, tels que :

– Manipulation mentale

– Suspension consentie de l’incrédulité

– Personnalité encline à l’imagination

– Clôture cognitive

– Fanatisme

– Inertie cognitive

– Syndrome du vrai croyant

– Syndrome de Stockholm

– Emprise psychologique

– Conditionnement

– Névrose religieuse

De fait, plus on a baigné jeune et durablement dans une croyance et plus de temps il faudra pour s’en libérer. La peur de faire fausse route, de trahir « Dieu », d’aller en enfer, de quitter le groupe, de se retrouver seul, de vivre par soi-même sans béquille. Ces différents états sont habituels, normaux. Des étapes bien nécessaires avant de recouvrer la liberté intérieure. Avant de penser librement, d’être soi, de goûter enfin à la vie. À ce fameux « fruit défendu » de la connaissance.

Les mythes, l’imaginaire, les mensonges, les croyances ont la dent dure, la vie longue. S’en arracher enfin est pourtant vital, parfois l’œuvre de toute une vie. Mais, le juste chemin se ressent à une seule chose : on peut enfin devenir soi, sans plus culpabiliser; sans aucune crainte et sans être encore divisé intérieurement ! Cela s’appelle l’estime de soi, ou la fidélité à soi !

Renoncer à tout savoir, à commencer sur la mort…

Et comme sait nous le rappeler, à merveille, René Pommier : « Critiquer et combattre les religions est et restera toujours pour les incrédules non seulement un droit inaliénable, mais un devoir impérieux tant que ces religions resteront oppressives. Et elles ne peuvent mieux les inciter à le faire qu’en osant invoquer les droits de l’homme au secours de Dieu, qu’en osant se réclamer des Lumières pour défendre l’obscurantisme, qu’en osant brandir l’étendard de la tolérance contre le libre examen, et qu’en osant prétendre lutter contre le racisme quand elles cherchent à perpétuer l’asservissement. »

Depuis la nuit des temps déjà, il n’est là nulle question de foi…

Si vous désirez prendre la parole sur ma chaîne YouTube (https://miniurl.be/r-45vs),

Rien de plus simple :

Adressez-moi un mail à hubert.pascal7@gmail.com ou deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur mon blog, un avis, une réflexion ou une suggestion…

ou à m’écrire à deviens.ce.que.tu.es333@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s